Léa-Marie est l’une de ces personnes qui ne laisse personne indifférent. Son charisme, son tempérament solaire et son sourire à faire fondre un iceberg ont eu raison de moi en quelques minutes à peine lors de notre première rencontre. Il faut dire que cette rencontre, nous l’avons attendue ! A mon arrivée en Alsace il y a un peu plus d’un an, j’avais assez rapidement entendu parler de My Sweet Cactus, cette influenceuse très en vogue et très pepsy qui animait de manière assidue la blogosphère d’Instagram. Après quelques recherches, je suis rapidement tombée sous le charme de cette jeune femme brune au regard perçant et à la bonne humeur contagieuse. Une source d’inspiration que ce petit bout de femme qui ne se contente pas d’être jolie mais qui cultive également son intelligence entrepreunariale : beaucoup de projets professionnels, un goût pour l’enseignement, des valeurs positives et une bonne dose de bonne humeur transmises à la communauté féminine, des ateliers et des lancements de tendances managériales… D’après le peu que j’en percevais sur les réseaux sociaux, cette fille-là était aussi photogénique que chaleureuse, j’ai donc eu envie de faire sa connaissance et de tenter une expérience photographique nouvelle avec elle. 

      Cela faisait en effet un moment que l’envie de me mettre au portrait féminin me taraudait, sans que je n’ose réellement sauter le pas… peur de ne pas être à la hauteur, de n’obtenir qu’un résultat médiocre, de ne pas pleinement « ressentir » la sensualité et la féminité de mes modèles, de ne pas réussir à la retranscrire du mieux possible dans mes clichés. Car pour moi, le portrait féminin est avant tout une jolie manière de mettre en valeur chaque femme, chaque caractère, chaque personnalité. Un éclat de rire, un regard séducteur, une timidité, un atout caché ou non assumé… pour qu’en recevant mes photos, chacune d’entre vous se dise « Je suis belle ! ». 

      Avec nos agendas surchargés, nous aurons donc mis un an à nous rencontrer et à planifier cette séance… qui fut au-delà de toutes mes espérances ! Un cadre cosy (Léa-Marie a eu la grande gentillesse de m’accueillir directement chez elle), une lumière omniprésente et une modèle absolument fantastique de naturel. Je ne pouvais rêver mieux pour m’aider à me lancer dans les meilleures conditions qui soient dans ce nouvel univers. 

      Je me suis longtemps posée la question du post-traitement de ces séances. Devais-je conserver le même parti pris que pour le traitement de mes mariages, ou en profiter pour créer un second style spécifique et dédié à ces séances ? Il faut dire que la mode actuelle est aux portraits féminins un peu « dark », très contrastés, assez sombres et vintage, ce style très en vogue que l’on appelle « moody ». Style que je trouve par ailleurs très beau et que j’admire énormément, mais qui ne correspond pas, après mûre réflexion, à ce sur quoi je souhaite mettre l’accent au niveau de mon identité artistique et de mon univers. Tout comme ma manière de traiter les mariages, j’ai donc décidé d’assurer une cohérence et une continuité dans mon style de post-traitement : mettre l’accent sur la couleur, la chaleur et la lumière, pour obtenir un rendu moderne, joyeux et rempli d’ondes positives qui mettent du baume au cœur. Après tout, toutes les femmes ne sont pas des femmes fatales en puissance au quotidien, et personnellement, j’ai davantage à coeur de mettre l’accent sur une beauté naturelle, une joie de vivre, un sourire, ces mille petites choses éclatantes qui donnent vie à une photo, pour vous aider à vous accepter et à vous aimer TELLES QUE VOUS ETES, en toute simplicité… 

      Retrouvez @mysweetcactus sur Instagram et rejoignez sa communauté !

      SHARE
      COMMENTS