Elopement hivernal au milieu des champs à Wasselonne avec Mélanie & Manon

12 mars 2021

Ces derniers temps, j’ai souhaité m’inscrire dans une double démarche relative à mon activité photo. En cette période troublée par le contexte sanitaire, les remises en question sont nombreuses. Nécessité de se réadapter, se réinventer, pour pouvoir immortaliser et capturer l’amour sous de nouvelles formes, de nouveaux formats.

L’elopement, cette nouvelle tendance wild et folk qui voit le jour depuis quelques années déjà et qui débarque progressivement en France. Cette échappée belle en amoureux au milieu de nulle part, dans des paysages grandioses en pleine nature, loin de tout, pour se déclarer son amour en toute intimité. 

J’ai donc décidé de me spécialiser dans ce domaine. Mettre en avant cet état d’esprit, loin des conventions du mariage classique. Valoriser l’amour avec un grand A, au delà des genres, au delà des règles. C’est dans cette optique que j’ai eu l’opportunité de photographier la relation si forte et si particulière qui unit deux jeunes femmes, Mélanie et Manon. Nous nous sommes retrouvées lors d’un elopement amical moody et brumeux en plein mois de janvier du côté de Wasselonne, dans le Haut-Rhin.

Amies depuis la 6ème, ces deux filles se connaissent depuis un peu plus de dix ans. C’est une amie commune, Mathilde, qui aura permis la rencontre que rien ne présageait. Manon dans un collège privé, Mélanie dans un collège public de secteur. Un redoublement, un lycée à domicile, rien n’aura eu raison de cette alchimie née dès l’adolescence. Aujourd’hui, elles passent leurs fêtes de fin d’année toutes les deux, partagent un même cercle d’amis. 

Manon est depuis toujours une grande passionnée de photographie. Elle a ainsi très rapidement demandé à Mélanie de lui servir de modèle pour l’aider à pratiquer et à s’améliorer. C’est ainsi que Mélanie a pris goût au posing et au fait d’être modèle. Deux vocations nées d’une même interaction. 

Ces deux-là se complètement à merveille. Manon est très rentre-dedans et explosive, Mélanie est plus calme et réservée. Ensemble, elles s’équilibrent et se poussent mutuellement à se dépasser dans leurs personnalités respectives : s’affirmer, prendre davantage de recul…

Comme le souligne Mélanie si justement avec ses propres mots, “nous sommes dans la vraie vie, pas dans une série américaine. Et bien que pas toujours ensemble, nous avons su rester proches. L’amitié, comme toute relation, demande du travail, de l’investissement, des petites attentions envers l’autre. Nous avons appris à ne pas nous mentir, à nous dire les choses. Ne jamais être hypocrites, nous remettre à notre place si besoin.”

Si ce n’est de véritables soeurs de sang, ces deux là sont indubitablement des âmes soeurs. Des “chatons” comme elles aiment à s’appeler…

Pour d’autres séances elopements, allez jeter un coup d’oeil à l’elopement très parisien d’Amandine et Teddy à Paris.

Crédits photo :

MUA – Sophie Renier

Fleuriste – Ogma by Ivana Novakovic

PARTAGEZ CE REPORTAGE