Gina & Sam

28 novembre 2021

Il est des mariages qui marquent davantage que d’autres. Parce qu’ils dégagent ce petit quelque chose en plus, cette once de magie, cette émotion palpable. Cette sensation que l’on assiste à l’union de deux êtres prédestinés l’un à l’autre, qui ont réussi à se trouver et à surmonter les obstacles de la vie. A se dire oui envers et contre tout. Gina et Sam se sont dit oui le 18 septembre dernier en toute intimité lors d’un mariage laïc à l’ombre des arbres du château de Séréville. Un lieu chargé d’histoire, aux grandes pièces remplies de peintures et de portraits d’époque, au parquet à chevrons qui grince sous le pied et au vieux piano orné de partitions de musique classique.

Un lieu à l’image de ces deux amoureux. Raffiné, sobre, élégant et véritable incarnation de leur amour partagé pour les vieilles bâtisses porteuses de notre passé. Le Château fut érigé en 1818 par le Baron de Séréville, anobli par Louis XVIII frère de Louis XVI. Bien qu’appartenant à la période Restauration, son architecture reste principalement inspirée du style Directoire. Dans son écrin de verdure, sobre et élégante, décorée avec sobriété, la bâtisse est ouverte sur la lumière. Si vous souhaitez obtenir davantage de renseignements sur ce joli petit bijou pour, peut-être un jour, y célébrer un jour votre mariage, c’est par ici.

Mais si ce mariage m’a autant émue et touchée, c’est aussi et surtout parce que Gina et Sam sont deux amis proches et chers à mon coeur. A l’origine, ces deux-là sont deux amis de mon compagnon. Mais ils sont rapidement devenus également les miens pour de multiples raisons. Habitués à un style de vie glamour à la parisienne, ils ne s’en sont pas pour autant départis de toute leur humilité et de toute leur simplicité. Ils ont un sens de l’amitié et de l’entraide sans précédent, toujours présents pour épauler ceux qu’ils aiment. Ils m’ont hébergée à de nombreuses reprises lors de mes déplacements sur Paris, lorsque j’y vais pour réaliser un reportage mariage en région parisienne.

Et quelles soirées que celles que nous avons passé dans leur cocon place Vendôme ! Ce bonheur lorsqu’ils m’accueillent pour un apéritif dinatoire à la bonne franquette sur leur terrasse avec une planche de charcuterie fromage et un bon verre de vin à refaire le monde pendant des heures… ces week ends passés à parcourir le quartier du Marais à vélo tous les quatre pour que Sam nous fasse découvrir des cours secrètes et des recoins cachés seuls connus des véritables amoureux de Paris. Ces brunchs et ces escape games… Parce que tous ces moments sont si précieux à mes yeux, je me suis sincèrement réjouie de voir ces deux-là se marier après de nombreux rebondissements et un inévitable report dû au COVID. Leur grand jour n’aurait pu être plus merveilleux, des préparatifs des jeunes mariés dans de sublimes chambres baignées de lumière au majestueux feu d’artifice illuminant le parc au son de Bach et de Chopin qui est venu clôturer cette journée inoubliable…

PARTAGEZ CE REPORTAGE